17 septembre 2008

Scandale

Je reviens vous parler du scandale qui occupe tant Hubby ces temps-ci.

Pour des raisons de quotas et de "diplomatie économique", le Japon est obligé d'importer du riz et notamment du riz en provenance de Chine. Les contrats sont établis directement par un bureau du Ministère de l'Agriculture (bureau pour lequel Hubby travaille en ce moment). Or ces contrats qui ont été établis il y a  longtemps et donc par une autre équipe que celle d'aujourd'hui, comptent un certain nombre de faiblesses. Il faut savoir qu'au Japon pour lutter contre le problème de corruption, les fonctionnaires sont polyvalents et changent  de poste très souvent. Hubby a, par exemple en moins de deux ans, participé à l'élaboration d'une loi sur le recyclage alimentaire, fait le recrutement des futurs fonctionnaires et a également préparés les débats à la Diète.

Donc pour en revenir au scandale, 15 entreprises peu scrupuleuses ont ainsi pu importé un riz pollué par des pesticides. Or dans les contrats établis par le ministère, il était spécifié que ce riz ne devait en aucun cas être consommé. Il devait servir à l'élaboration de produits tels que de la colle par exemple. Ces entreprises sont passées outre et l'ont revendu à 370 entreprises ignorantes et à présent salies par ce scandale.

Un riz qui n'aurait jamais dû se retrouver dans le circuit alimentaire a donc été utilisés entre autre pour la préparation de shochu (alcool de riz) ou été servi dans des crèches et maisons de retraite.

Le plus difficile a été de retrouver et de lister les 370 entreprises qui ont innocemment utilisé ce riz pollué. Cela a été un véritable travail de titan qui a nécessité un travail de 20h sur 24h et 7 jours sur 7 de la part du bureau de Hubby. Les heures sup' ne se comptent plus, les heures de sommeil sont de moins de 4 heures par nuit. Mais ce qui me semble très étrange c'est que c'est cette équipe qui n'a pas établi les fameux contrats qui se retrouve accusée d'être responsable du scandale.

Comment cela peut-il être vu que l'équipe est très souvent renouvelée (Hubby y a été affecté au mois d'avril). Ils doivent tous faire un travail déjà très prenant en temps normal (9h-23h minimum hors scandale). Comment auraient-ils pu se rendre compte de la magouille de ces 15 entreprises?!...

Néanmoins, cela se terminera sans doute par la démission "forcée" du directeur et du manager du bureau et de mesures punitives pour les autres focntionnaires de l'équipe.

Pourquoi les punir eux alors qu'ils se démènent pour tout réparer?  Lorsque je m'en étonne et que je demande à Hubby de m'expliquer, il me répond avec une flegme toute japonaise: "Au Japon, quand on est fonctionnaire, c'est comme ça!"

Une chose est sure, c'est que ce n'est pas lui qui ira planter le piquet de grève!...

Posté par geraldineatokyo à 02:50 - - Permalien [#]
Tags : ,